Retour sur la journée du numérique #2 organisée par le CSOEC

journée du numérique 

Après une première édition réussie en 2016 sous la présidence de Philippe Arraou, une nouvelle journée dédiée au numérique pour la profession comptable à eu lieu le 7 décembre 2017 à Paris. L’occasion de réunir près de 400 experts comptables lors d’une plénière et d’ateliers thématiques. Il était bien évidemment question de transition numérique dans les cabinets, conduite du changement, nouvelles opportunités pour la profession, marketing digital, social selling... autant de sujets que nous aimons commenter et analyser et sur lesquels nous accompagnons nos clients.

 

La journée du numérique acte 1

Il faut l’avouer, se retrouver parmi un parterre d’expert comptable acquis à la cause du numérique et du digital ou en passe de la devenir (je l’espère) nous conforte dans notre volonté d’accompagner ces professionnels.

 

Le client au centre des attentions de l’expert comptable

Pour commencer la matinée nous avons eu la chance d’écouter avec une grande admiration il faut le dire, Catherine Barba digitale addicte depuis 1996 (notre stagiaire n’était même pas né). Avec son parcours trépidant et plein de « bon sens », elle a su partager sa vision customer centric.

Catherine Barba sur scène

Cette simple idée qui place le client au centre de la relation et non plus le service/produit et encore moins le cabinet ou la marque. En partageant de nombreux exemples (américains, comme on les aime chez Hexagone), Catherine nous explique que le client aime être impliqué, se sentir valorisé dans l’évolution de l’entreprise. Pour autant aujourd’hui, trop peu de cabinets comptable offrent la parole à leur client. Mais tout le monde s’accorde à dire que la personnalisation de la relation est essentielle... dans ce cas, comment faire ?

 

L’expert comptable comme chef de projet

Là encore il existe des possibilités. L’expert comptable, chef d’entreprise avant tout, doit savoir s’entourer des bonnes personnes, des personnes plus compétentes que lui. Dans notre monde en mouvement continu, il est impossible de tout maitriser et de tout savoir.

Il ne suffit pas d’avoir les outils, mais les compétences pour savoir les utiliser et les mettre en oeuvre. Vos clients ont tous les éléments nécessaires pour réaliser leur propre comptabilité : textes de loi, échéances, obligations légales, document originaux (factures...), etc... pour autant ils font toujours appel à vos services d’expertise comptable pour gérer la saisie, réaliser le bilan, établir les assemblées, télé déclarer la tva...

 

c'est lorsque tout va bien qu'il faut tout changer 

Cette phrase peut en surprendre plus d’un, mais en réalité, il s’agit de « bon sens ». Si tout va bien, alors peut être que vous ne sortez pas de votre zone de confort pour essayer, tester, se tromper... mais aussi pour mieux réussir.

 

Le modèle des startups pour l’expert comptable de demain

Dans la continuité de l’intervention de Catherine Barba, s’en est venue la question des startups. J’en retiendrais l’idée que l’expert comptable doit aujourd’hui adopter l’esprit startup.

Il faut pouvoir parler le même langage que ses clients et pour beaucoup, le client de demain passera certainement par l’appellation startup. Tant du point de vue économique avec un business modèle qui peine parfois à trouver son envol. Tant dans leur attitude qui s’exprime parfois par des demandes de simplification des échanges.

Lors de cette journée du numérique, à plusieurs reprises nous avons entendu que le mail était dépassé, en réalité il simplement remplacé par de nouveaux moyens : chatbot, slack, whatsapp...

 

Le rôle de l’expert comptable est d’expliquer la réalité des chiffres, d’en déduire des analyses, à un chef d’entreprise qui n’attend que ça. Il faut jouer le vrai rôle de l’expert.

 

L’humain est la valeur ajoutée de l’expert comptable

Un autre point essentiel abordé par tous les intervenants de cette plénière est l’importance de l’humain, des collaborateurs dans votre transition numérique, mais plus largement dans l’avenir de votre cabinet. L’humain est et restera la valeur ajoutée de votre cabinet. Cette valeur ajoutée est certainement ce qui vous différencie de vos confrères qui tout comme vous savent rédiger un bilan, saisir les factures... pensez au bénéfice que vous apporter à vos clients et non pas simplement la production que vous avez vendue dans votre lettre de mission.

 

Si l’on devait résumer en deux mots cette plénière (tout comme nous le ferions pour résumer la transformation numérique) : « bon sens » !

Aujourd’hui vous devez en tant qu’expert comptable, tiers de confiance de l’entreprise et de son dirigeant, parler le même langage que vos clients. Et comme pour l’apprentissage de n’importe quelle langue, il faut en moyenne 2500 heures pour la maitriser. Évidemment, plus tôt vous vous lancerez, plus tôt les résultats seront au rendez-vous, il n’y a pas de résultat sans travail.

 

La journée du numérique acte 2

 Après une plénière énergique et pleine de « bon sens », l’après-midi était ponctuée d’ateliers thématiques :

  • Cybersécurité : Comment se prémunir de la cybercriminalité et devenir force de proposition pour vos clients ?
  • Technologie : Comment dépasser les contraintes technologiques pour pouvoir en saisir les opportunités ?
  • Transition : Comment mettre en œuvre votre stratégie de transformation numérique et accompagner vos clients dans leur transition ?
  • Marketing : Comment marketer l’offre digitale de votre cabinet ?

 

Le marketing digital une vraie valeur pour les experts comptables

C’est tout naturellement l’atelier sur le marketing digital qui a retenu toute notre attention : comment marketer l’offre digitale de votre cabinet ?

Animé par Frédérique Goigaux présidente de la commission marketing des cabinets, Didier Plane fondateur des trophées Marketing Communication de la profession comptable, Yassine Belfkih fondateur de l’agence Fabernovel data et média et David Ladame expert comptable fondateur du cabinet Experneo et très bon exemple en termes de stratégie de marketing digital pour un cabinet.

 atelier marketing digital

Des chiffres éloquents :

  • 85% de taux de pénétration d’internet en France
  • 75% des Français consultent internet chaque jour
  • 18 heures par semaine, c’est le temps passé sur internet

 

Le point de départ d’une bonne stratégie digitale passe par l’agilité des cabinets. En effet, il n’est pas possible de proposer une solution pour 100% des clients. Il faut segmenter sa base et ne proposer que les services utiles à cette typologie de client.

 

Il faut en parallèle définir des objectifs SMART à votre stratégie et aux actions que vous menez. Et le plus important reste d’analyser avec des KPI (indicateurs clés de succès en français) pour voir si ces objectifs sont atteints. Beaucoup trop de cabinets se lancent dans des actions sans avoir défini d’objectifs en amont, ce qui est une erreur. Comment mesurer si les résultats sont bons ou mauvais, votre appréciation ne sera peut être pas celles de vos associés ni celles de vos collaborateurs.

 

Le point de départ d'une stratégie de marketing digital en cabinet

La réussite de votre stratégie de marketing digitale se traduit par l’engagement de vos clients. Pour y parvenir, il existe différents moyens :

  • le partage d’outils : via le Cloud
  • Des espaces communautaires
  • Des espaces utilisateurs : FAQ, tutos, bibliothèque de vidéo
  • Des outils facilitateurs : un guide d’accueil digital pour présenter vos services, vos process
  • Des supports de restitution digitaux : clé USB
  • Chat bot
  • ...

Mais le marketing digital ne signifie pas non plus la mort des supports prints, ils doivent être le relai de vos supports digitaux.

 

Il est évident que les cabinets qui se posaient la question de savoir comment marketer son offre digitale ne trouveraient pas de solution clé en main. Comme l’explique David Ladame, il lui a fallu 10 ans pour y arriver. C’est avec du travail, de la persévérance, mais aussi avec de la patience et de la constance que les résultats arrivent.

Cela me rappelle l’interview de Jérémy Renchy expert comptable du cabinet Carré RG qui nous expliquait qu’il lui a fallu du temps pour se positionner dans le TOP 3 des résultats de Google sur la requête « Expert Comptable Lyon ».

 

A propos de l'auteur:Jérémy

Jérémy

Fondateur de l'agence Hexagone Stratégie, je suis passionné par l'entrepreneuriat, j'ai déjà eu l'opportunité de créer 2 sociétés (aux activités très différentes). Egalement passionné par les nouvelles techniques digitales et les résultats qui en découlent, je me suis spécialisé dans le webmarketing. J'accompagne les entreprises dans leur démarche webmarketing. L'objectif de ma mission est de développer le champ des possibles et d'augmenter les opportunités des entreprises face à leurs clients, partenaires et parties prenantes.

Articles récents