Contrats pros : comment convaincre les entreprises ?

Par Marine David
02 novembre 2020
Ecoles

Chères Écoles supérieures et Centre de formation. Cet article est spécialement dédié aux difficultés que rencontrent vos étudiants pour trouver une alternance. Difficultés causées par la crise sanitaire que nous traversons.

 

Les entreprises sont en difficultés, leur environnement et la pérennité de leur activité est de plus en plus incertaine. Dans le cadre de nombreux Bachelors et Masters, les écoles ne signent que des contrats de professionnalisation et non d’apprentissage. Il est donc impératif pour les étudiants de décrocher un poste dans une entreprise en contrat de professionnalisation, auquel cas ils seront dans l’obligation de réaliser leur année en initial.

 

C’est pourquoi, l’État verse une prime de 8000€ à chaque entreprise qui emploie des contrats d’apprentissage. Et ce, pour relancer une dynamique de recrutement en alternance. Cette aide de l’état a permis à beaucoup d’étudiants de trouver leur bonheur, mais qu’en est-il des contrats de professionnalisation ? 

 

C’est à ce moment-là que les écoles supérieures et les centres de formation entrent en scène. Vous êtes nombreux à apporter une aide aux étudiants qui se sont inscrits au sein de votre établissement et qui recherchent une alternance. Malgré les restrictions sanitaires, beaucoup d’entre vous ont organisé des e-job dating, envoyé des offres de poste en alternance, créé des supports numériques pour savoir bien écrire une lettre de motivation et un CV. Et malheureusement, les contrats de professionnalisation sont actuellement dénigrés par les entreprises. 

 

Alors, quels éléments pouvez vous donner à vos étudiants pour les aider à inciter les entreprises de les recruter en contrat de professionnalisation ? 

 

Il existe de nombreux avantages liés aux contrats de professionnalisation. Nous avons essayé de trouver des pistes intéressantes que vous pourrez utiliser pour aider vos étudiants qui ont besoin de vous plus que jamais. Et puisque vous avez également besoin d’eux, cet article est fait pour vous ! 

 

 

Les aides exceptionnelles au recrutement en contrat de professionnalisation en 2020

 

Il existe une aide de relance au recrutement en contrat d’apprentissage de 8000€. Il se trouve que désormais, cette aide va être étendue au contrat pro. Plus de jaloux : 

 

  • Les employeurs qui embauchent des étudiants en contrat pro percevront une prime de 5000€  pour les étudiants mineurs et 8000€ pour les majeurs

  • Cette aide est valable jusqu’au 21 février 2021 

  • Elle valable pour les entreprises de moins de 250 salariés, mais aussi pour les entreprises de plus de 250 salariés (à condition que l’entreprise est atteinte un taux de 5% de contrat d’alternance et/ou favorisant l’insertion professionnelle) 

Cette aide est un réel atout qui va permettre aux employeurs de réduire leurs charges de manière colossale.

 

Les autres avantages pour les employeurs 

 

Ces derniers mois, on parle beaucoup d’aides exceptionnelles duent au Covid-19, mais il existe beaucoup d’aides fréquentes liées aux contrats pro. 

Le contrat de professionnalisation représente un atout pour une entreprise puisqu’elle va former un individu qu’elle pourra fidéliser et convertir en salarié. 

 

Les avantages financiers courants 

 

Malgré les idées reçues, la réalisation d’un contrat pro est économique et facile à faire. De nombreuses aides sont mises à disposition pour inciter les entreprises à embaucher des étudiants en alternance : 

 

  • Exonération en partie de cotisations patronales versées par Pôle Emploi 

 

  • L’employeur n’ait pas obligé de verser une prime de précarité à l’alternant à de la fin de son contrat professionnel lorsqu’il est à durée déterminé.

 

  • Le salarié en alternance n’est pas compté dans l’effectif social de l’entreprise. 

     

     

    Qu’est-ce que ça veut dire ? 

     

     

    Si l’employeur embauche un alternant, il ne sera donc pas compté dans l’effectif salarial, et ce, jusqu’au terme du contrat en CDD, ou jusqu’à la fin de la professionnalisation s’il s’agit d’un CDI. Les dispositions législatives et réglementaires ne lui seront donc pas appliquées. Cela représente un avantage financier important. 

 

  • Lorsque le salarié en question à 26 ans ou plus, l’employeur peut percevoir une aide de 200€ par mois (plafonnée à 2000 euros par an). Parce que oui, il existe des étudiants en alternance de 26 ans et plus, qui sont en reconversion ou en reprise d’étude. 

 

  • Il existe également une aide de 2000€ sur 12 mois pour l’embauche d’un alternant de moins de 26 ans si l’entreprise augmente le nombre d’alternant (par rapport à l’année précédente) et lorsqu’elle est de moins de 250 salariés. Il est donc intéressant de préciser à l’employeur que : s’il possède déjà un ou plusieurs alternants, embaucher un étudiant supplémentaire lui permettra de toucher une aide qui le récompensera pour cela. 

 

  • L’OPCA de la branche dont fait partie l’entreprise en question peut prendre en charge en partie ou dans son intégralité la formation de l’alternant. 

 

  • Si l’employeur doit former un tuteur pour s’occuper d’un alternant et le former, il est possible que les frais liés à cette formation soient pris en charge par l’OPCA ou bien par un organisme collecteur des fonds de la formation professionnelle

 

  • Les cotisations patronales de sécurité sociale pour les alternants en contrat de professionnalisation sont allégées : de 28.42% du salaire pour les entreprises de plus de 20 salariés et 28% pour les entreprises de moins de 20 salariés 

 

  • Vous le savez déjà, la rémunération de l'alternant se fait en fonction de son âge ainsi que de son niveau de qualification (soit entre 55% et 100% du SMIC) 

Des avantages qualitatifs : Un réel avantage pour la diversité d’entreprise 

Le contrat de professionnalisation concerne une communauté plutôt jeune de 16 à 25 ans, mais également une communauté plus âgée, de 26 ans et plus. C’est un atout pour une entreprise de pouvoir découvrir, former et travailler avec des profils différents, qui peuvent apporter une vision jeune et/ou plus mature sur un projet d’entreprise, leur façon de travailler et de fonctionner. Les nouvelles générations sont inspirantes et inspirées et c’est elles qui transmettront le savoir-faire d’une entreprise. 

Transmettre le savoir et le savoir-faire 

C’est donc là qu’intervient la transmission de savoirs et savoir-faire. Les contrats de professionnalisation représentent une opportunité pour une entreprise d’apprendre non seulement des savoirs spécifiques, mais aussi une méthode de travail, une culture d’entreprise. Les étudiants ont soif d’apprendre et peuvent permettre à une entreprise de transmettre leurs valeurs dans le futur à d’autre personne. Et donc de rendre une activité et une culture d'entreprise pérenne dans le temps. 

Un avantage humain 

Le recrutement d'un alternant en contrat pro représente un avantage humain non-négligeable. L’alternance a pour but d’apprendre et de former, l’étudiant aura donc pour mission de réaliser des tâches opérationnelles. Chose qui permet aux autres salariés en CDI de se concentrer davantage sur les tâches importantes qui nécessitent du temps et de la réflexion. 

En plus de tous ses avantages, former un étudiant sur le long terme permet par la suite de l’intégrer de façon durable dans l’entreprise et de bénéficier d’un salarié qui s’est formé dans l’entreprise en question qui n’aura plus de secret pour lui. Il sera efficace plus rapidement pour un employeur contrairement à l’embauche d’un salarié qui n’a jamais travaillé dans le secteur d’activité de l’entreprise (ou dans cette entreprise en particulier)

 

Une meilleure notoriété 

Former un futur salarié c'est donc former un futur collaborateur. La notoriété d’une entreprise est de mise. Lorsque l’on sait qu’elle est dévouée à la formation des nouvelles générations, cette dernière bénéficie d'une image plus forte. On parle alors d’entreprises formatrices, qui sont aujourd’hui un réel atout pour notre pays. Ajouté à cela, une entreprise a plus davantage à embaucher un alternant qu’il pourra d’abord former sur une plus longue durée, plutôt que de prendre un stagiaire qui aura donc moins de valeur pour une entreprise sur le long terme. 

 

Conclusion

 

Le contrat de professionnalisation est actuellement mis de côté par les employeurs qui sont parfois mal informés sur la valeur quantitative et qualitative d'un contrat tel que celui-ci. Il peut-être intéressant d'avertir vos étudiants sur tous les avantages que ce contrat engendre pour un employeur. De la sorte, les entreprises auprès desquelles vos étudiants postuleront seront plus enclins à la discussion et aurons plus conscience de la valeur ajoutée d'un alternant au sein de leur équipe. 

 

Pour lire plus d'article et recevoir des actualités qui vous concernent, inscrivez-vous à la Newsletter du Flamant 👇


New call-to-action

A suivre ...

Partager cet article, choisissez votre média !

A propos de l'auteur:
Marine David

Commentaires

Articles recommandés

11
06

LinkedIn : Les différences entre page université et page entreprise.

Réseaux Sociaux Ecoles

LinkedIn est un formidable réseau social pour promouvoir votre école ! 

Ce réseau social professionnel fondé en décembre 2002 et lancé en mai 2003, a aujourd’hui atteint les 660 millions d’utilisateurs dans le monde avec 400 millions d’utilisateurs...

21
09

[Écoles Supérieures] Comment recruter des étudiants ?

Content Marketing Réseaux Sociaux Ecoles

Pour les écoles supérieures et les centres de formation, la question du recrutement des étudiants est cruciale. Surtout dans un contexte où la concurrence est rude. Pour susciter l’attention des étudiants et générer des candidatures, il est...

5
10

Continuer de recruter des étudiants malgré l’annulation des salons

Content Marketing Réseaux Sociaux Ecoles

Face à la crise actuelle et la fermeture des salons étudiants qui en découle, il est difficile pour  les écoles supérieures de continuer d’attirer des étudiants et de leur présenter les programmes de votre école.