Comment impliquer le top management dans la transformation digitale ?

L'auteur : Cuiban Corina
Publication : 13 octobre 2020
Durée : 20 min
Catégories :  Digitalisation

Partager cet article, choisissez votre média !

Dans cet épisode du podcast, nous allons parler avec Camille Serain, consultante en transformation digitale et fondatrice du Cazimir Conseil, du pourquoi mais aussi du comment impliquer le top management dans le processus de transformation digitale.

Pour rappel, dans un épisode précédent, nous avons déjà échangé avec Camille sur les facteurs clés de succès de la transformation digitale. Nous avons parlé des ingrédients clés à utiliser pour une transformation harmonieuse et fructueuse de votre entreprise. 

Écouter le podcast

 

Toutefois, avant de commencer cet épisode, il faudra peut-être clarifier certains points.

  • Ce que l’on entend dire pour cette notion de top management ? 

 

On désigne par cette notion de top management la direction, les directeurs de pôles (directeur financier, directeur commercial, directeur ou directrice communication marketing, DSI, directeur de la production) et les chefs d’équipes. Cette notion englobe toutes les personnes qui vont décider à un moment donné de la stratégie d’entreprise qui est en lien direct avec la direction. C’est donc l’ensemble du comité de direction avec tous les managers qui dirigent les différentes équipes et/ou pôles.

 

  • Pourquoi est-il si important d’embarquer ce top management ?

 

Pour entamer sa transformation digitale, il est indispensable d’avoir un top management qui va insuffler la vision du projet. Celui-ci fait partie des facteurs clés du succès de la transformation digitale. Le top management doit engager le changement et montrer des signes forts et une nouvelle posture à l’ensemble des collaborateurs quant à l’importance d’aller vers l’appropriation de ces nouvelles technologies, de ces nouveaux usages, et des nouveaux outils digitaux. 

 

Le top management, ou la direction, sont la clé de voûte du processus de transition digitale, ce sont ses principaux sponsors.

 

D’ailleurs, selon plusieurs études réalisées dans le domaine, la manque d’implication du top management fait partie du top 3 des freins à la transformation digitale. En effet, selon Camille, un des premiers freins rencontrés sur le terrain est un manque d’implication des équipes, suivi d’un manque de vision donnée par le top management. 

Réaliser  un audit de la maturité digitale de l'entreprise

Cet outil permet d’étudier en détail la situation dans laquelle se place l’entreprise à un instant T. Il permet d’étudier : 

 

  • La maturité digitale de l’entreprise
  • La maturité digitale des collaborateurs 
  • Les outils mis en place et leur exploitation au sein de l'entreprise
  • Les opportunités business possibles sur un marché

 

L’audit permet d’étudier le terrain mais aussi de faire le point sur l’acculturation au digital du top management et d’éclairer ce manque de connaissance ou de compréhension. En effet, dans le digital, l’humilité est la clé du succès. Accepter de ne pas maîtriser certains sujets est le premier pas vers le développement. 

 

L’audit va permettre de révéler les besoins de l’entreprise en termes d’actions pour aller d’un point A vers un point B. 

 

 

Former le top management au digital

Une des premières choses à faire pour impliquer le top management est de le former et de l'évangéliser aux problématiques, aux enjeux et aux bénéfices apportés par le digital. En effet, le plus souvent c’est la mécompréhension du processus qui rend les gens indifférents ou en tout cas peu concernés par la thématique.

 

La formation peut être sous différentes formes : 

 

  • Une communication interne renforcée
  • Des formations en e-learning ou en présentiel (séminaires, webinaires, workshops)
  • Du coaching
  • Des formations sur des outils


Mettre en place le mentoring inversé

Il peut également être intéressant de mettre en place des cellules de mentoring inversé. Cela implique d’organiser une journée sans préjugés dans lequel le postulat de base doit être “ je sais que je ne sais rien” mais pour autant j’ai envie d’en apprendre plus. Cela va permettre aux jeunes de ne pas se sentir dans une position d’intrus et au top management d’apprendre sans en avoir honte. De plus, cette pratique peut aider à la cohésion des équipes, et tisser un lien social fort intragénérationnel.

 

Constituer des cellules de travail par projet

De même, il peut être intéressant de constituer des cellules de travail par projet. Chaque cellule de travail va travailler sur une certaine tâche (par exemple, la mise en place d’un système CRM). 

 

L’avancement par étape, cellule ou projet, donne la possibilité aux équipes de rester centrées sur l’objectif de base, tester-échouer-améliorer rapidement et avoir un résultat viable dans les délais les plus courts. Cela permet de donner la preuve par l’exemple et convaincre les plus sceptiques. 

 

Définir une feuille de route digitale

La feuille de route va permettre de hiérarchiser les différents projets. On va prioriser ceux qui vont nourrir le plus rapidement possible le business et les objectifs stratégiques de l'entreprise. 

 

Elle va donner une vision claire de l’ensemble des projets à mener par l’entreprise pour atteindre ses objectifs stratégiques et la vision établie en amont. Celle-ci va permettre aussi de plus impliquer les équipes et le top management dans les actions prévues. Elle va donner une vision claire, pragmatique et organisée des actions futures à mettre en œuvre.

 

Mettre en place une veille digitale partagée

 

Il peut également être utile de faire une veille digitale partagée ! Cela peut se présenter par exemple en trouvant 5 articles pertinents et en les partageant à toutes les équipes sous forme de newsletter interne, de postes sur les réseaux sociaux, ou bien en créant un tableau Pinterest partagé et disponible à tous les membres du top management ! Laissez libre cours à votre imagination, vous serez surpris ce qu’elle peut faire !

Faire prendre conscience du retard 

 

Il existe sur le web plusieurs outils de calcul de la maturité digitale d’une entreprise. Cela peut aider les entrepreneurs à comprendre l’état d'urgence dans lequel ils se trouvent et le temps à leur disposition pour agir. En effet, ce type d’outil réajuste les priorités de l’entreprise et les aide à la prise de conscience de la nécessité de mettre en place certaines stratégies ou outils basés sur le digital. 

 

Voici quelques exemples que j’ai pu trouver : 

 

A propos de l'auteur:
Cuiban Corina

Jeune et dynamique, je suis passionnée par l’innovation, les nouvelles technologies, le marketing, la création de contenu et de sens. Animée par la persévérance, la curiosité et un oeil critique, j’aide les entreprises à exploiter pleinement leur potentiel en apportant un regard nouveau sur certaines problématiques. Ma valeur ajoutée : Là où les autres voient de l’incertitude, j’ai choisi de voir l’opportunité.

Podcasts recommandés

26
01

La digitalisation de la profession comptable et ses enjeux

Digitalisation Experts Comptables

Les experts-comptables cherchent à se développer et être plus flexibles afin d’améliorer la qualité des services et atteindre de nouveaux prospects. Par conséquent, il vous faut automatiser votre organisation pour réduire les tâches administratives.

1
07

Stratégie digitale & recommandation client en cabinet comptable

Digitalisation Experts Comptables

La semaine dernière, l’équipe d’Hexagone Stratégie a assisté au salon virtuel de l’expertise comptable ! Chez Hexagone Stratégie, agence Inbound Marketing à Lyon, accompagner les experts-comptables dans leur transition digitale est l’un de nos...

16
09

Quelle stratégie de marketing digital pour les groupements de cabinets ?

Inbound Marketing Content Marketing Experts Comptables

 

Un groupement de cabinets comptables est composé de cabinets indépendants qui mutualisent leurs moyens et leurs compétences.

Au sein d’un groupement, les outils de communication et de management ne sont pas toujours imposés aux membres.

 

...