Quel rôle pour la communication interne ?

L'auteur : Cuiban Corina
Publication : 18 mai 2020
Durée : 20 min
Catégories :  Digitalisation, Experts Comptables

Partager cet article, choisissez votre média !

Dans cet épisode du podcast, nous allons parler avec Mathieu Darmet de l’importance de la communication interne dans la transformation digitale, et plus généralement dans la vie de l’entreprise. On verra quels impacts positifs elle peut avoir et surtout ce que cela peut couter à l’entreprise de délaisser cette partie !

Mathieu Darmet est le key account manager chez We Advocacy - un éditeur de logiciels de communication digitale en mode SAAS qui s'appuie sur le canal de communication le plus efficace et où les collaborateurs passent le plus de temps : l'email.

Transformation digitale : définition

La e-transformation englobe, selon Mathieu, la capacité des organisations à s'adapter régulièrement aux usages numériques propres à chaque activité. L'idée sous-jacente est de rester compétitifs sur son marché. Cela implique l'acculturation de l'organisation aux nouvelles pratiques du travail. Elle doit également se doter des outils appropriés, impliquer et accompagner tous ses collaborateurs dans sa nouvelle stratégie digitale.

 

 

Quel rôle pour La communication interne ?

La communication interne est extrêmement importante dans le processus de transformation digitale. En effet, plusieurs entreprises font face à l'échec justement parce qu'elles délaissent cette partie aussi essentielle de leur activité. Cette communication interne participe ainsi à créer et soutenir l'engagement collaborateur, qui est le principal levier à activer pour le bon fonctionnement d'une entreprise quelconque. Concrètement, dans l'entreprise, la communication interne constitue ce que " l'eau apporte au moulin ", c'est donc l'énergie qui met en mouvement la totalité. 

Aujourd'hui, les collaborateurs se plaignent de ne pas être assez informés quant à la vie de l'entreprise. En même temps, ils estiment être submergés par le grand nombre de canaux de diffusion de l’information. Entre les intranets, les blog internes, les réseaux sociaux d’entreprises, les newsletters et les autres applications de partage de contenus, aussi pertinentes qu'elles soient, les collaborateurs se perdent dans la masse de l'information. 

La raison est simple, l’information n’est pas toujours ciblée, et surtout, les collaborateurs doivent aller la chercher, et ils n'ont pas forcement de temps pour cela.

Voici six raisons qui démontrent pourquoi la communication interne est indispensable dans la transformation digitale de votre organisation : 


1-Facteur de motivation

L'exercice traditionnel du management, pyramidal et autocratique, stipule qu’un employé fera bien son travail en raison de sa rémunération perçue. Cet échange est stipulé également dans les termes contractuels sur lesquels se basent le travail. 

Toutefois, en pratique "l’usage de la carotte et du bâton" ne permet plus de garantir la performance et la pérennité d’une entreprise. Les aspirations des collaborateurs ont évolué, et cela n'est pas seulement une tendance de génération. La motivation ne repose plus uniquement sur la capacité d’un employeur à nourrir des besoins extrinsèques du collaborateur. L’écoute, le partage et le sens donné font désormais partie des moteurs de leur implication.

 

En effet, un collaborateur accompli et écouté garantira une meilleure performance  dans son travail quotidien. Celui-ci ne sera plus vécu comme une contrainte extérieure mais plutôt comme une source d’accomplissement de l'individu.

 

2-DES ÉQUIPES PLUS IMPLIQUÉES

L'employé plongé dans un environnement de communication positive ne perd jamais de vue ses objectifs. Il est d’ailleurs plus impliqué dans le projet de l'entreprise et devient son ambassadeur numéro 1 auprès de vos clients. 

 

En effet, un collaborateur satisfait sera votre meilleur commercial. Celui-ci respecte le même principe que la recommandation client. Un collaborateur qui relaye une information ou partage un contenu de son entreprise est considéré sincère et désintéressé. Cela va attirer l'attention sur l'entreprise et augmentera ainsi sa crédibilité auprès des cibles potentielles. 

 

3-FACTEUR DE PRODUCTIVITÉ

Dans un cadre professionnel, une bonne communication interne est directement proportionnelle au taux d’investissement de vos collaborateurs et par conséquent de leur productivité. Avoir une circulation de l’information optimale évite sa dégradation et garantit le fait que tous les collaborateurs soient au même niveau de connaissance. Cette coordination va permettre de mener des actions qui font sens pour les collaborateurs et qui s'orientent vers l'objectif stratégique de l'organisation.

 

Spontanément, la perspective de voir sa productivité améliorée pourrait constituer un motif suffisant pour que les organisations s’impliquent et investissent davantage sur leur communication interne. Toutefois, les entreprises n'ont pans encore compris ce fait de causalité. 

Partant du principe qu'en France, les organisations peuvent compter que sur 10% de collaborateurs véritablement impliqués, il serait finalement plus pertinent d’aborder les enjeux de la communication interne sous un autre angle, en s’intéressant plutôt à ce que coûte ce désengagement aux entreprises.

 

4- RÉDUCTION DE L’ABSENTÉISME

Une communication interne optimale est un des facteurs permettant d'expliquer certaines conduites au travail. Nous parlons de l’absentéisme. Aujourd’hui, ce genre de comportement ne laisse personne indifférent puisqu’il est source de nombreux dysfonctionnements dans l’entreprise : retards, mauvaise qualité du travail, mauvais service au client, réorganisations des collectifs, et réajustement des charges de travail de plus en plus pénibles pour les personnes les plus impliquées.

 

Voici les coût tangibles liés au phénomène de l'absentéisme : 

L’absentéisme représente en moyenne 14 % du coût du salarié. Celui ci est réparti entre les coûts directs et indirects liés à ce phénomène.

  • Les coûts directs sont représentés par le salaire et les cotisation sociales payés par l'entreprise pendant l'absence du salarié.
  • Les coûts indirects sont plus subtiles et moins perceptibles à l'oeil nu mais toutefois très réels dans la vie de l'entreprise. Ces derniers sont liés à la gestion à mettre en place, au dysfonctionnements organisationnels, à la perte de productivité et aux remplacements suite à une absence plus ou moins prolongée.


De la même manière, il convient de prendre en compte un autre effet plus pervers, "le présentéisme" , qui consiste à être “assidûment présent” sans pour autant véritablement travailler. 


Dans la plupart des cas on parle de présentéisme “contemplatif”, où le collaborateur est présent à son poste, mais ne fait que “le minimum syndical”. Il existe également une autre forme de présenteisme, qu'on appelle le “présentisme stratégique” ou de “surprésentéisme”, dont les répercussions peuvent s'avérer tout aussi néfastes sur le long terme : comportements défiants et toxiques, burn out… conduisant potentiellement à de l’absentéisme, ou à des départs... 

Dans tous les cas les impacts économiques sont directement assumés par l’employeur, ce qui représente entre 6 et 10% du coût de chaque salarié. 

 

5- ÉVITER LE « TURNOVER »

Les dirigeants savent comme il est pénible et coûteux pour les entreprises d’être en perpétuelle phase de recrutement, suite à des départs du personnel. Un climat motivant et une bonne communication interne permettent en effet d’éviter ce phénomène dit de « turnover ».  En effet, une culture d’entreprise qui est construite en grande partie grâce à la communication interne contribue à fidéliser ses salariés, retenir des talents et/ou d’en acquérir d’autre.

 

Selon Mathieu, le turn over est  la consécration du désengagement. Quelque soit le contexte, le départ d’un collaborateur représente non seulement un échec, mais aussi des coûts liés :

  • Au départ (entretien et absences pour recherche, perte de compétence et de productivité, impacts sur l'ambiance)
  • Uu remplacement du salariés (intérimaire, recrutement, entretiens)
  • À l’intégration de la nouvelle recrue (frais administratifs, montée en compétence, périodes d’essai non concluantes...).

 

En effet, les coûts liés au désengagement des salariés à l’échelle d’une entreprise de 100 personnes représentent plus d’1M d’€ par an, une somme loin d'être négligeable pour les entreprises.

6- RÉDUCTION DU STRESS & PRÉVENTION DES BURNOUTs

Nous n'allons pas nous mentir. Le travail est devenu une source de stress quotidien. Atteindre ses objectifs de qualité, respecter des délais de plus en plus brefs, et satisfaire un client de plus un plus exigeant sont devenus de vraies épreuves pour les entreprises. Le monde du travail est donc constamment soumis à un stress et vos collaborateurs le vivent quotidiennement sur leurs épaules. Dans un contexte où le " burn-out ", ou syndrome d'épuisement professionnel, menace sans pitié, il faut se munir d’armes efficaces pour le contrer. En tant que salarié, il est donc bénéfique d'agir dans un cadre motivant et stimulant. La communication interne, dans ce cas de figure, va agir comme un stimulant à la réussite tout en inhibant les facteurs de stress. Le sentiment d'être valorisé, soutenu et motivé constamment dans le cadre de son travail peut représenter pour le salarié une vraie bouffée d'air frais.


Comme vous l'aurez compris, la communication interne est fondamentale dans un projet de transformation digitale. Il est en effet indispensable que tous les collaborateurs soient alignés et qu’ils disposent des mêmes informations pour pouvoir avancer ensemble.

transformation digitale podcast

 

A propos de l'auteur:
Cuiban Corina

Jeune et dynamique, je suis passionnée par l’innovation, les nouvelles technologies, le marketing, la création de contenu et de sens. Animée par la persévérance, la curiosité et un oeil critique, j’aide les entreprises à exploiter pleinement leur potentiel en apportant un regard nouveau sur certaines problématiques. Ma valeur ajoutée : Là où les autres voient de l’incertitude, j’ai choisi de voir l’opportunité.

Podcasts recommandés