[ExpertComptable] Comment améliorer la motivation de vos équipes en 6 étapes

Nous connaissons tous le rôle primordial que joue la motivation dans le développement d’une entreprise. C’est l’un des facteurs indispensables et indissociables de la réussite. Toutefois, cela n’est pas toujours facile de maintenir un bon niveau de motivation lorsque le soleil est de moins en moins présent, la période de rosé dépassée, les vacances de plus en plus éloignées, alors même que la charge de travail devient de plus en plus importante pour les cabinets comptables. La rentrée pour les experts comptables dans la période fiscale est imminente, et pour une bonne réussite, vous devez motiver impérativement et durablement vos collaborateurs. Vous le savez bien, le succès de votre cabinet dépend entièrement des efforts de vos équipes. Mais comment s’y prendre pour motiver vos « troupes » dans cette période cruciale ?

 

Aujourd’hui, le salaire n’est plus l’unique levier qui influence la motivation de vos collaborateurs. Il existe de multiples manières pour stimuler la motivation de vos équipes peu couteuses, mais qui toutefois nécessitent un investissement humain à long terme. Voici donc 6 façons d’améliorer la motivation au sein de votre cabinet.  

 

1)   Entretiens réguliers 

Très souvent, quand nous entendons parler d’entretien, nous sentons la pression qui monte dans les esprits. D’un coté, parce que nous la percevons comme une sorte de « punition » ou bien d’un « bla bla » sans importance. Dans une entreprise, personne ne devrait perdre son temps. C’est pour cela qu’il faut changer la façon de voir et de faire un entretien. Il doit être bénéfique pour votre cabinet mais aussi pour vos collaborateurs. Il faut que ces moments soient perçus comme une opportunité de la part de vos équipes de vous parler de leurs difficultés mais aussi de leurs réussites. C’est un instant primordial où il est possible de faire une analyse pointue sur un instant T du travail réalisé. C’est également l’opportunité de les encourager ou féliciter pour leurs démarches ou réussites. Vous pouvez aussi faire le point sur leurs projet professionnel et leurs ambitions au sein de votre cabinet. La communication doit dorénavant devenir une de vos préoccupations majeures. Il faut prendre conscience qu’un collaborateur motivé est une ressource inexorable de votre entreprise. La motivation va nettement augmenter le taux d’investissement et donc la productivité. De plus, il deviendra votre principal ambassadeur auprès de vos clients.

 

2)    Mise en place d’une boite à idées des collaborateurs 

Cet outil, simple à mettre en place, peut être source de nouvelles idées, donc potentiellement de valeur pour votre cabinet. Il est également un extraordinaire outil de motivation puisque vos collaborateurs se sentent enfin écoutés et valorisés par l’entreprise.

 

3)   Réunions internes périodiques

Les réunions périodiques sont un outil de management simple mais qui peut s’avérer très efficace si certaines conditions sont accomplies. C’est un moment de partage et de fédération au sein de vos équipes. C’est l’occasion de partager et/ou consolider les valeurs de l’entreprise et ses ambitions à long terme. Vous pouvez également donner des informations relatives à la gestion et communiquer aux équipes le projet du cabinet. Cela permet aux collaborateurs d’avoir une compréhension pointue sur les enjeux de l’entreprise. C’est un important levier de motivation puisque la connaissance du projet global de l’entreprise et la compréhension de ses ambitions pour le futur donne du sens à leur propre travail. De manière plus globale, cela permet à vos coéquipiers de se sentir partie prenante de ce qui se passe dans l’entreprise et percevoir ses projets comme une pierre apportée à l’édifice. Nous sommes ici dans la co-construction du sens, qui est une partie primordiale de la motivation. Comprendre ce que l’on fait, pour qui et dans quel but, est indispensable pour vos collègues. Chacun a ainsi une perception plus claire de la direction collective à suivre, et de sa signification, et est plus impliqué dans l’atteinte des objectifs fixés.

 

4)    Fixer des objectifs individuels

Cette pratique permet aux collaborateurs d’avoir un but précis et de s’autoévaluer pour éventuellement corriger des dysfonctionnements dans leur travail de manière tout à fait autonome. Le travail prend une dimension plus intéressante s’il est challengeant. Il devient plus enrichissant pour vos coéquipiers si vous leurs donnez plus de responsabilités et d’autonomie. Nous sommes ici dans le concept de « confiance » que chaque bon leader devrait développer. Faire confiance à ses collaborateurs est indispensable. Il faut leur confier des tâches plus complexes pour permettre à chacun de construire sa propre expertise. 

Fixer des objectifs clairs, fournir des feedbacks appropriés et constructifs, donner une dimension « challengeante » par rapport à l’objectif permet non seulement à améliorer la performance de vos salariés mais ils sont également stimulés par la recherche d’un accomplissement. Ils ont le sentiment de développer ainsi leur capacité professionnelle, leur compétence et expertise. Dans ce cas de figure, le feedback permet de renforcer les comportements performants mais aussi donner une forme de reconnaissance qui est indispensable pour le collaborateur. Il a ainsi un sentiment d’accomplissement, d’une progression individuelle dans ses savoirs faire. 

Par ailleurs, faire confiance et donner des responsabilités permet à l’entreprise de retenir ses talents ou d’en attirer de nouveaux.

  

5)   Formations régulières 

Le dernier siècle a bouleversé en profondeur le métier de comptable. L’automatisation accrue de la production comptable pose déjà de sérieux soucis pour l’expert-comptable. La montée en puissance de l’IA devrait secouer à juste titre pas mal d’esprits. Ceux qui vont donc « surfer la vague » ont déjà compris que la nature de leurs tâches est en train d’évoluer. Les métiers de la comptabilité se déplacent « de la production au cabinet, à l’accompagnement auprès du client ». Cette transformation nécessite de nouveaux savoirs, savoir-faire et savoir-être qui peuvent et doivent être acquis à travers de nouvelles formations. En tant que dirigeant, vous devez vous soucier que les connaissances de vos collaborateurs ne soient pas limitées ou dépassées dans le temps. A ce titre, vous devez investir dans la mise à jour des compétences à travers des formations dédiées, en adéquation avec les besoins du cabinet.

 

6)    Mise en place du « télétravail » si celui-ci est demandé ou s’il s’impose comme choix

Le télétravail est bizarrement encore un sujet « tabou » dans les entreprises. Pourtant, il permet une montée en satisfaction des salariés, une meilleure autonomie et un renforcement de la confiance. Le télétravail est vécu comme une forme de souplesse par le salarié. Il est devenu une attente de plus en plus forte pour les jeunes générations qui sont de plus en plus mobiles. Toutefois, cette attente n’est pas exclusive aux plus jeunes. Nous devons tous nous adapter aux contraintes extérieures, comme le temps de trajet domicile-travail. Pensez notamment au temps précieux que vous perdez quotidiennement dans les embouteillages ou dans les transports en commun et à la frustration qui en découle. Pensez aussi aux conditions météorologiques caniculaires ou glaciales qui s’imposent de temps à autre. Le télétravail peut donc représenter parfois une vraie facilité pour vos collaborateurs.

 

Être à l’écoute de votre équipe, donner du sens et une dimension challengeante à leur travail, investir dans vos collaborateurs et créer de la souplesse dans la dimension du travail seront les garants du succès de votre cabinet. Il faut donc intégrer l’idée que le succès se base sur la réussite de vos collaborateurs, et la réussite sur leur motivation.

programmer un appel téléphonique

A propos de l'auteur:Cuiban Corina

Cuiban Corina

Articles récents